RicortVotre générosité et votre soutien ont permis de soutenir, en 2015, les travaux du Professeur Jean-Marc RICORT et de son équipe.

Son travail porte sur le rôle des perturbateurs endocriniens (tel que le bisphénol A et phtalates) qui sont suspectés comme des facteurs de risque dans l’apparition de cancers tel que ceux du sein et de la prostate. En effet, ces molécules présentes dans notre environnement quotidien (air, eau, alimentation…) et contaminants plus de 90% de la population mondiale, peuvent affecter de nombreux organes (organes reproducteurs, foie, cerveau…) conduisant à l’apparition de pathologies diverses telles que le cancer.

L’action de cette équipe de recherche consiste à décrypter les mécanismes moléculaires qui affectent la prolifération et la biologie des tumeurs du sein et de la prostate.

Le but est de démontrer non seulement les effets néfastes de ces molécules mais également de pouvoir trouver et apporter des solutions alternatives à leur utilisation.

Un sujet donc très porteur, de première importance et qui est  essentiel en matière de santé en faisant le lien entre notre environnement et le cancer.

Nous remercions le Professeur RICORT et toute son équipe pour leur accueil et pour nous avoir exposé leurs passionnants travaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *