Hugday

La journée internationale des câlins? « Quel rapport avec le cancer ? » me direz-vous. « Rien et tout » vous répondrai-je. En ce jour, il est bon de saisir l’occasion pour rappeler combien un simple câlin est un bienfait pour tous ceux à qui vous le dispenserez. Il est reconnu scientifiquement que le câlin cumule les vertus : c’est un anti-stress (il fait naturellement baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque), un anti-déprime (en favorisant la sécrétion d’hormones telles que l’endorphine, l’ocytocine et la dopamine) et il booste votre système immunitaire (en renforçant vos anticorps par simple contact peau à peau). Mais également et surtout, le câlin est un merveilleux outil de lien social. Lorsqu’on sait combien le cancer peut nous isoler, on mesure combien ceux et celles qui souffrent de cette terrible maladie ont besoin d’un câlin mais, pas que… Toi qui soutiens ton ami(e) dans cet âpre combat. Toi qui accompagne ta maman dès que tu peux à sa séance de chimiothérapie. Toi qui fais rire ton enfant souffrant alors que ton propre cœur pleure. Toi qui soigne chaque jour les malades du cancer car c’est certes ton métier mais, aussi ta vocation. Toi qui lutte à ta manière contre le cancer. Toi aussi, tu as besoin d’un câlin. Un câlin pour te dire merci. Un câlin pour te dire combien tu comptes. Un câlin pour partager rires, pleurs, tristesse mais aussi joie. Juste un câlin pour dire « Je serais toujours là pour toi ».

 

« Un câlin juste aujourd’hui ? Non, je t’en ferais aussi un demain… »

Car la journée des câlins, c’est tous les jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *